Eclairage Voitures avec Rubans à Leds (suite)

MAJ 26/10/2019 (autorail X2400 de ELECTROTREN)

Page 13

Page précédente Page suivante

Page 13

Cliquez sur les photos pour les agrandir!

AR - Voitures Bacalan de REE (septembre 2018)

La caisse monolithique est facile à démonter sur ces voitures. Pour ôter la caisse, une petite astuce, tirer les tampons vers l'extérieur sans les retirer. Comme cela ils ne bloqueront pas le retrait du châssis qui comporte le ressort de rappel en corde à piano. Même précaution pour le remontage. Là il faut remettre en place la corde à piano après remontage avec une pince fine. Là encore le mode d'emploi reste muet!

 Je ne comprend pas pourquoi REE a mis des picots de blocage des languettes d'éclairage sur les boggies à une distance avec un intervalle plus court que les languettes "standards" du commerce. Au moins s'ils fournissaient les languettes qui conviennent avec les voitures, mais ce serait trop facile! (comme sur les postales). Résultat il faut percer un trou dans les languettes du commerce (version longue) ce qui se fait en marquant le trou avec la pointe d'un compas avant de percer avec une drille à main. Sinon le forêt dérape...

Pour passer les fils à travers le châssis après démontage de la caisse il y a une astuce, il faut rentrer le fils par dessous le châssis dans le grand trou de celui-ci sous les boggies en visant en direction de l’extrémité de la voiture. Le fils ressort alors dans les toilettes et il suffit de l’attraper avec une pince. Bien vu REE, mais une mention sur la mode d'emploi eut été la bien venue!

Il est dommage que les rideaux soient tous positionnés de la même façon sur les trois voitures. De ce point de vue là LSM est plus malin... Et pourtant les rideaux ne sont pas disposés de la même façon entre la version PLM et la version SNCF!

Les vitrages sont très fins: bravo REE.

Autre remarque pourquoi mettre un faux-plafond dans ces voitures si les porte-bagages sont oubliés? Je trouve cela quelque peu ridicule.

Pas de problème pour caser du ruban à leds ou une languette d'éclairage à leds (j'ai trouvé des réglettes chez electron-discount qui incluent l'alimentation pour moins de 5 EUR pièce et qui s’éclairent à partir de 5V ) entre le faux-plafond et la toiture de la caisse. Comme les toilettes sont trop étroites j'ai utilisé deux condensateurs de 220 µF montés en parallèle. Si l'on utilise du ruban à Leds classique il faut positionner l'alimentation dans les toilettes et les condensateurs dans les toilettes opposés.

Voiture terminée

AS - Voitures VSE Eurofima de LSM (octobre 2019)

Je me suis enfin décidé à installer l'éclairage dans les voitures VSE Eurofima de LSM. Elles ont la particularité d'avoir un faux-plafond sous le toit qui fait corps avec la caisse. Celui-ci est percé d'un trou carré par compartiment mais non centré pour laisser passer la lumière d'une réglette d'éclairage LSM introuvable et probablement très chère. Sous ce faux-plafond il y a un diffuseur de lumière. Grâce aux réglettes sécables de chez electron-discount j'ai trouvé la solution bon marché pour éclairer ces voitures. Sans démonter la caisse sauf si on souhaite ajouter des personnages. Opération néanmoins facile. Le toit est clipsé comme d'habitude sur les voitures de la marque.

Les trous précédents ont presque l'intervalle des diodes de ces réglettes et leur dimension . En coupant celles-ci en morceaux de 2 diodes et en agrandissant légèrement les trous côté extérieur avec un cutter des paires de trous on peut fixer dessus par simple emboîtage les morceaux de réglettes. Ces derniers sont raccourcis pour permettre leur positionnement sans superposition de l'un sur l'autre. Le premier morceau qui contient le module d'alimentation est coupé avec deux diodes. La première est retirée avec une mini pince coupante. Avec la même pince il faut découper les excroissances qui dépassent sur le dessus de la caisse. Pour permettre de placer un condensateur de 1000 µF dans les toilettes il faut également retirer une partie du dessus de caisse ce qui permet également d'encastrer le module d'alimentation de la réglette. A faire avec une mini-perceuse munie d'un cylindre abrasif. D'où également le retrait de la première diode de celle-ci. Avec le même outil à travers l'ouverture ainsi créée il faut araser le WC contre la fenêtre. Ce travail préliminaire fait, on place les tronçons de réglette sans la protection de leur adhésif double-face sur la caisse et on vient placer dessus une réglette de plastique Evergreen de 9,5 mm de large (ref 361). Les tronçons de réglette d'éclairage vont ainsi se retrouver collés dessus. Ce qui permet de reconstituer une réglette avec les diodes correctement positionnées.

Sur la réglette ainsi reconstituée il faut raccorder les tronçons de réglette avec des petits morceaux de fil de cuivre, voir photo ci-dessous.

Etape suivante il faut mettre en place les lamelles de contact fournies par LSM. Pour se faire il faut retirer les système de freinage fixé sous les boggies. En appuyant sur les picots de fixation à travers les 4 trous sur le dessus des boggies avec un petit tournevis. Les lamelles mises en place avec leur languette de fixation repliée par dessus les boggies. Ensuite on soude sur ces languettes 4 fils dont la longueur va permettre d'amener le courant au droit des toilettes où l'on prévoit d'installer le condensateur.

Pour passer les fils dans la caisse on perce un trou de 2mm de diamètre avec une drille à main sous le châssis à la verticale de la gaine située entre les toilettes et le couloir de la voiture. Attention le fond de la gaine est plus haut que le plancher de la voiture ce qui oblige à percer deux trous verticalement. Pour passer les fils un par un il faut faire preuve de patience. Une fois les fils passés au travers de la caisse il faut les souder deux à deux en respectant leur polarité. J'ai utilisé deux couleurs différentes. Ceci fait on les soude sur la réglette avec le condensateur. Préalablement deux fils souples de 3 cm ont été soudés sur le condensateur. Après vérification que l'éclairage fonctionne on met en place la réglette et on la fixe avec du ruban adhésif d'électricien sur le dessus de la caisse. Pour finir il ne reste plus qu'à remettre le toit en place.

Voiture terminée

AT - Autorail X2400 de Electrotren (octobre 2019)

J'ai différé jusqu'à maintenant l'installation d'un éclairage dans cet autorail car je ne voyais pas comment procéder à cause du circuit imprimé fixé au plafond de celui-ci. Bertrand sur le Forum Loco Revue m'a suggéré d'inverser la position de ce circuit ce qui permet de libérer de la place dessous - voir photo 3 ci-dessous. Ce qui m'a également bloqué ce sont les deux nappes de câbles trop courtes qui relient ce circuit au châssis. Le plus dur étant une fois déconnectés de les reconnecter. J'ai finalement trouvé la solution.

Pour commencer voir photo 1 ci-dessous j'ai fabriqué un faux-plafond de 22 mm de large avec de la carte plastiqu e Evergreen de 1.5 mm d'épaisseur. Dans cette carte j'ai percé des trous pour pouvoir encastrer dedans une réglette de chez electron-discount. J'ai d'abord positionné les centres des trous à percer. Puis j'ai percé un petit trou avec une drille à main et un forêt de 1 mm environ. Puis j'ai agrandi les trous deux par deux avec des forêts plus grands en vérifiant pas à pas que les diodes s'encastraient correctement. Côté alimentation de la réglette j'ai retiré la première diode avec une mini pince coupante. Si on veut on peut conserver cette diode en place. Elle éclairera l'entrée de l'autorail. de part et d'autre de la seconde diode j'ai percé deux trous pour permettre le passage des vis de fixation du circuit imprimé. A l'autre extrémité du faux-plafond j'ai découpé un carré pour laisser passer le connecteur de la nappe de fils longue. Cet autorail ne possédant pas de feux hauts au droit des cabines j'ai enlevé le faux plafond de la cabine opposée au moteur pour que le faux plafond ne descende pas trop bas sous le haut des fenêtres. Pour une version avec feux hauts on garde ce faux plafond et on réalise celui de l'éclairage avec une diode en moins. Si on veut quand même éclairer la cabine on colle directement le tronçon découpé avec la diode supprimée directement sous ce faux plafond après l'avoir raccordé à la réglette d'éclairage avec 2 fils souples. On peut également ne pas éclairer la cabine dans les deux cas et simplement raccourcir le faux-plafond d'une diode. Le ruban à leds est ensuite collé sur la faux plafond avec une colle souple tous usages.

Etape suivante, on peut peindre le sol de l'aménagement intérieur. J'ai utilisé un brun Humbrol 70. On peut préférer du gris 32 pour les zones techniques. Les sièges de 2nde classe mériteraient d'être préalablement en ocre ce que je regrette de ne pas avoir fait. Les parois intérieures de la caisse méritent également d'être peintes en jaune pale quand elles sont rouges comme sur mon modèle et également pour opacifier le plastique! Je voulais le faire et j'ai eu tort d'oublier! Pour se faire il faut démonter les vitrages. Coté cabine arrière j'ai rehaussé de 3,5 mm la cloison avec un morceau de carte plastique Evergreen de 0,75 mm d'épaisseur que j'ai doublé au dessus de la cloison existante (à gauche ci-dessous). Il serait judicieux de faire la même chose sur deux cloisons centrales pour éviter au faux-plafond de tomber sous le niveau des fenêtres. J'avais ajouté deux raidisseurs en carte plastique de 2 mm d'épaisseur au centre du faux plafond de part et d'autre de la réglette de leds mais le faux-plafond est malgré tout resté encore trop souple. J'ai ajouté des rideaux jaunes faits en papier Canson coloré et collé à la colle blanche à bois.

Ensuite j'ai collé ma réglette d'éclairage collée au faux-plafond sous le circuit imprimé en utilisant simplement l'adhésif double face de la réglette Electron-discount. Voir photo ci dessous.

L'étape suivante consiste à raccorder la réglette d'éclairage avec 2 fils au circuit imprimé d'origine. Il y deux trous aux deux coins du circuit imprimé qui conviennent à cet effet pour récupérer le courant. Solution satisfaisante en analogique. J'ai ajouté également deux condensateurs en parallèle de 220 µF peints en jaune clair pour limiter le scintillement faute de place, qui seront collés avec de l'adhésif double face préalablement collé au plafond avant fixation du circuit imprimé. Ensuite on connecte celui-ci avec le faux plafond aux deux connecteurs du châssis. On teste le fonctionnement sur la voie. Et si l'éclairage fonctionne on visse le circuit imprimé complet sous le toit de la caisse en plaçant la caisse comme sur la photo 5 ci-dessous. Très important du fait que les fils situés à gauche sont trop courts! Cela fait, on redresse la caisse et on la met en place sur le châssis.

Travail terminé

26/10/2019 J'ai finalement redémonté l'autorail pour peindre en jaune pâle l'intérieur de la caisse. Pour se faire il faut dévisser le ou les capots au dessus des cabines, ce qui permet de démonter les vitres centrales des cabines puis les bandes de vitrages latérales. J'en ai profité pour rehausser quelques cloisons pour éviter au faux plafond de tomber. J'ai amélioré aussi la fixation de la réglette sur le circuit imprimé en collant deux bandes d'adhésif double face épais de part et d'autre de la réglette sur le faux plafond.

 

Page précédente Page suivante

 

MAJ octobre 2019